La prévention de l'abandon scolaire, c’est notre priorité!

Découvrez
nos programmes
Découvrez
nos outils

21e édition du Casino Pro-Jeune-Est

Samedi 23 février 2019
Grande salle de bal de l'Hôtel Rimouski

 Le Casino est la plus importante activité de financement de l'organisme. Devenez partenaire de l'évènement, faites un don ou procédez à l'achat de billets immédiatement en complétant notre fiche-réponse. Pour plus d'informations : 418-724-3516 poste 2421

En savoir plus

MOINS DE STRESS, PLUS DE SOUPLESSE
(Série 3)

Préalable : Moins de stress, plus de souplesse (Série 1 & 2).

"L’équilibre se trouve dans le mouvement".  (Moshe Feldenkrais)

Une série de 6 ateliers consécutifs pour ceux et celles qui ont appréciés les deux premières séries et qui désirent améliorer leur sommeil, diminuer leurs tensions, sentir davantage d’énergie et obtenir un mieux-être global.

Des questions ? Contactez Sylvie Hallée au 418 734-3516, poste 2423 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Toutes les nouvelles

Tu veux faire une différence?

Nous recherchons des tuteurs d'espoir pour soutenir des élèves de niveaux primaire et secondaire dans leur parcours scolaire et social. L'approche utilisèe met l'accent sur la relation de confiance entre l'aidant et l'aidé, favorisant ainsi le respect et l'entraide, ce qui facilite l'apprentissage et la réalisation de soi.

Oui! Je veux devenir tuteur d'espoir

À Pro-Jeune-Est, j'aime jouer dans la salle, faire des devoirs avec mon tuteur et aller jouer au coccer dehors. 

-Maxime, participant au SAPPEP

La relation entre jeunes du primaire et jeunes du secondaire est une très bonne idée.  Cela permet aux jeunes d’être valorisés dans ce qu’ils font et de leur apprendre de nouveaux moyens pour réussir à l’école.  C’est un projet parfait pour développer l’autonomie de l’enfant, augmenter sa confiance en soi et  le motiver tout en l’amusant. 

Parents d'apprentis-tuteurs

Au début du tutorat, je tentais souvent d’en faire faire toujours un peu plus à mon jeune.  Les résultats étaient moyens et le jeune n’avait pas vraiment envie de faire ses travaux.  J’ai vite appris à enlever de la pression sur le jeune et à le laisser décider de ce qu’il voulait faire comme devoirs.

Tuteur de SAPPEP